L’écriture chinoise




L’écriture chinoise est l’une des plus anciennes écritures au monde. Elle est l’unique écriture de ce genre encore maintenue jusqu’à aujourd’hui. La découverte, en 2003, des inscriptions sur os ou sur les carapaces des tortues datant de la dynastie des Shang, affirme que son origine remonte à plus de 6 000 ans.



À travers la calligraphie et les inscriptions anciennes, elle incarne à elle seule la beauté de la langue chinoise. C’est pourquoi, son apprentissage est souvent considéré par les étrangers comme un art complexe et fascinant.



Grâce à l’unification de l’écriture des Hans lancée par le premier empereur, Shi Huangdi, la Chine continentale utilise sur tout son territoire des caractères chinois identiques.



Au cours de son histoire, l’écriture chinoise a subi de nombreuses modifications dont la simplification des caractères et la transcription phonétique ou la romanisation. Elle relève deux variantes dont l’écriture traditionnelle ou classique et l’écriture simplifiée.



L’écriture chinoise classique



Le chinois s’écrit traditionnellement de façon verticale, et se lit de haut en bas et de droite à gauche. Ce style ancien est maintenu en vigueur sur l’île de Taiwan, à Hong Kong, Macao, Singapour et dans certaines communautés chinoises à l’extérieur de la Chine.



L’écriture chinoise classique se compose d’environ 60 000 caractères dont 6 000 à l’usage courant. On y compte trois catégories de caractère mandarin.


  • Les pictogrammes reflètent l’image des choses comme le soleil(日), la montagne (山) et l’arbre (木).
  • L’idéogramme est l’équivalent d’un mot composé en français. Pour former un idéogramme, il est possible de coller les pictogrammes les uns aux autres. L’association de deux ou trois caractères d’un arbre (木) signifie la forêt (林) ou une grande forêt (森).
  • Les idéo-phonogrammes sont des caractères formés de deux caractères dont l’une donnant l’idée de sens et l’autre l’idée de la prononciation. Par exemple, le caractère maman (妈) est exprimé à gauche du caractère femme (女) qui porte le sens et à droite le cheval (马) prononcé « ma » en mandarin qui symbolise la prononciation.


L’écriture chinoise simplifiée



Adopté en 1956, le chinois simplifié est utilisé depuis la République populaire de Chine. Lors d’une législature en 1955, l’Assemblée populaire nationale du gouvernement local a, en effet, décidé de simplifier les caractères chinois pour promouvoir l’alphabétisation.



L’écriture chinoise simplifiée consiste à réduire le nombre de traits nécessaires pour écrire un caractère afin de rendre plus facile son apprentissage. De ce fait, elle est devenue plus rapide à écrire et plus facile à mémoriser.



À la différence de l’écriture traditionnelle, l’écriture chinoise moderne s’écrit de gauche à droite et se lit de haut en bas, comme le latin et le romain. Il se base uniquement sur des caractères traditionnels. La Chine continentale maintien jusqu’à aujourd’hui plus de 2000 caractères simplifiés.



Pinyin



Le Pinyin qui signifie littéralement « épeler les sons » est un autre système de simplification de l’écriture chinoise. C’est un projet officiel de transcription phonétique ou de romanisation du mandarin. Pour transcrire les caractères chinois, elle traduit les prononciations phonétiques en utilisant 25 des 26 alphabets latins. Seule la lettre « v » est exclue.



Le Pinyin transcrit le mandarin suivant trois Tons diacritiques dont le Ton haut, le Ton montant exprimant l’accent aigu en pinyin et le Ton descendant ou l’accent grave.



Cette nouvelle méthode est promue officiellement par la République populaire de Chine puis par la République de Chine en Taiwan. Portant l’ISO 7098, elle est en 1979, adoptée par l’organisation internationale de normalisation comme système de Trans phonétique du mandarin.



Aujourd’hui, elle est le système de transcription de la langue chinoise la plus répandue dans les ouvrages modernes. Plus simple à maitriser, elle est également le projet le plus utilisé pour les logiciels input.



Écrire le chinois



Lors de votre voyage en Chine, vous pourrez tenter de mémoriser quelques caractères, ce qui vous permettra de vous repérer plus facilement et lire certains panneau par exemple. En effet, elle est nécessaire pour comprendre et pour découvrir pleinement les différentes cultures ancestrales anciennes comme la peinture, la calligraphie et les inscriptions.



L’écriture chinoise est un art en soit qui se nomme calligraphie. Au cours de votre séjours, vous pourrez assister à un cours de calligraphie ou bien observer dans les parcs, certaines personnes s’attelant à la calligraphie sur le sol avec de grands pinceaux humides.



11.jpg



Il n’existe pas de méthode facile pour l’écriture, la meilleures solutions est encore d’apprendre par coeur les caractères ce qui explique toute le difficulté de cet art.